jeudi 8 août 2013

Un week-end à Londres #1 | Organisation & Voyage

Si vous me suivez sur le blog, vous ne pouvez pas être passées à côté de mon départ pour Londres. Oui, je sais, mais que voulez-vous, c’était la première fois que j’y allais ! Comme deux jours passent très vite et que je me posais beaucoup de questions sur l’organisation d’un voyage que je souhaitais intense et riche en découvertes, j’ai pensé que vous vous posiez peut-être ces mêmes questions...





-Avant de partir-

Il y a cinq choses essentielles à faire à mon sens.

1)     Ca peut sembler évident mais réservez votre chambre d’hôtel tôt : On avait réservé un peu plus de trois mois à l’avance et non seulement l’hôtel était parfaitement situé (près de Paddington et de tous les métros qui y passent) mais en plus il s’est avéré que c’était un quatre étoiles dont le prix avait été bradé ponctuellement (185£ la nuit petit-déj inclus à deux au lieu de…385£). Pour ceux qui partent entre copains ou les petits budgets, sachez que vous pouvez également bénéficier de chambres étudiantes louées en été aux touristes-étudiants à des tarifs défiant toutes concurrences (comptez entre 20£ et 40£ la nuit).

2)      Réservez vos billets de transport tôt : De même, on a réservé trois mois à l’avance l’Eurostar au départ de Paris ce qui nous a permis d’optimiser au maximum notre temps sur place. On est partis le samedi matin à 7h13 de Paris (arrivée à 8h30 à Saint-Pancras) et on est rentrés dimanche soir à 20h31 (arrivée à Paris Gare du Nord à 00h). Ceci dit il y a des avantages et des inconvénients.

a.       Avantages : On arrive directement au cœur de Londres. Comme la gare est bien desservie, il est facile de vous rendre à votre hôtel. C’est plus cher mais aussi bien plus rapide que le bus. Pour les parisiens et les lillois, c’est direct, donc très pratique.
b.      Inconvénients : A contrario, si vous n’êtes pas de la région parisienne ou lilloise, il vous faudra prendre un premier train/avion/voiture (au choix) pour prendre ensuite l’Eurostar. Relativement cher, y compris la veille du départ (pour avoir fait la comparaison). Sur un week-end, vous pouvez être sûr que le budget train sera plus élevé qu’une nuit à l’hôtel petit-déj inclus.

Finalement, ce que je vous conseille c’est de :
-       prendre le train si vous venez de Paris ou Lille ;
-      prendre le bus si votre séjour sur place est suffisamment long (bah oui, 16h de transport AR, c’est au moins…10h de visite en moins par rapport à l’Eurostar – ou alors faites-le de nuit, l’avantage c’est que ça coûte environ 30€ AR) ;
-    prendre l’avion si vous êtes de province (cher mais très rapide, l’autre inconvénient c’est que l’aéroport est loin de Londres et que le seul transport rapide (+/-15 minutes) « Heathrow Express » est cher : 31£ AR/personne)

3)      Pour les transports en commun sur place : Si vous restez un week-end comme moi, prenez des tickets à la journée (8.4£/la journée) qui vous reviendront bien moins cher que plusieurs tickets unitaires (4£/pièce). Attention, ne faites pas l’erreur d’acheter tous vos tickets d’un seul coup : ils sont datés du jour de l’impression, il vous faudra donc les acheter tous les jours (pas d’inquiétude, on accède facilement et rapidement au guichet et autres machines). Si vous restez plus de trois jours, il peut être intéressant de prendre le « London Pass » qui permet de coupler les transports et l’entrée à certains sites touristiques. Gardez d’ailleurs bien en tête que la plupart des musées sont gratuits (exception faite des expositions temporaires).

4)      Prévoir un minimum ce qu’on veut faire sur place à l’aide d’un guide : Pourquoi prévoir ? Parce que certains sites sont fermés à la visite le dimanche ! Sur un week-end, c’est important de le savoir pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau ! Par exemple, l’abbaye de Westminster est fermée le dimanche car elle consacre entièrement ce jour à ses fidèles. Et puis, prévoir ses vacances, c’est déjà un peu les vacances. Le guide qui semblait correspondre le mieux à nos besoins est le Michelin. En plus de proposer un certain nombre d’illustrations (photos et plan de quartiers), il y a une carte détachable avec d’un côté le plan du métro et de l’autre une carte de Londres avec les stations de métro, les monuments et quelques restaurants sympas (d’après le guide, pour nous c’était « un peu » cher donc on a fait au petit bonheur la chance !), les sites « indispensables » sont mis en valeur par des étoiles (de une à trois) ce qui était pratique pour nous aider à faire un (gros) tri faute de temps, enfin, les horaires d’ouverture et les tarifs sont indiqués clairement.

5)      Changez votre argent AVANT de partir ! En bonne beauty-addict, je voulais absolument repartir avec quelques produits introuvables en France, j’ai donc fait une simulation du budget : métro + nourriture + visites + achats. Une fois le montant évalué, j’ai regardé où cela me coûterait le moins cher pour changer mon argent. Il se trouve que votre carte peut vous permettre de retirer sur place sans frais (les cartes gold) mais si comme moi vous avez une simple carte bleue visa, à chaque retrait ou paiement, on vous prélèvera (selon votre contrat) un pourcentage supplémentaire et parfois une commission de l’ordre de 3£, ce qui peut vite revenir cher. J’ai opté pour le change en France après comparaison des taux proposés : 1.19 en France contre 1.26 à 1.52 sur place !


-Après toutes ces petites recommandations, voilà ce que l’on a fait-

Samedi, 8h30: Arrivés à la gare de Saint-Pancras. On a filé prendre notre « daily pass » chacun et zou dans le métro. On a un peu galéré au début parce qu’un quai peut voir passer différentes lignes de métro. Une fois que vous le savez, pas de soucis. Il est très confortable, relativement rapide, climatisé et bien insonorisé –disons le franchement, c’est le pied par rapport au métro parisien, même si c'est franchement plus cher-. Arrivé à l’hôtel, nous avons laissé nos bagages et rebelote dans le métro.

En sortant à Westminster, gros choc : Big Ben juste en face de moi. Beaucoup plus impressionnant que ce que je pensais. 5 minutes plus tard : toujours plantée au même endroit, mon copain qui me tire par le bras pour me ramener à la vie quand soudain…Ding Dong Ding Dooong, Ding Dong Ding Doooong (la reine des cloches, mouarf!). On a fait tout le tour du Palais de Westminster et je me suis faufilée pour entrer dans l’Abbaye de Westminster. L’entrée est payante…et chère ! Comptez 18£ pour l’entrée adulte et 15£ pour les étudiants (carte obligatoire ! Ne l’oubliez pas…comme moi! Epic fail.). C’est un must, très beau, très grand, beaucoup de choses à voir mais comme dit plus haut, c’est fermé le dimanche ! Les photos y sont évidemment interdites. On repart ravis de cette visite qui nous aura entre autres fait découvrir les tombes d’Isaac Newton, Darwin et Haendel.



12h45: On déambule, un peu sonnés par tant d'infos, quant à un détour de notre promenade apparaît un fish&chips plutôt pittoresque ! On y est allés et franchement, c’était é-nor-me. Voyez plutôt.




14h10: Complètement blindés, on se remet en route, à pied, direction Buckingham Palace ! On a croisé en chemin beaucoup de cyclistes et la plupart des routes étaient fermées à la circulation ce qui était plutôt sympa. Il s’est avéré que c’était un évènement international, d’où le nombre (trèèèès) important de participants. Comme le drapeau flottait et que les gardes faisaient bien la tronche, on en a déduit que la grande patronne était là. Autrement il faisait plutôt beau contrairement à ce qu’on pourrait croire d’après les photos !
  
15h15: Assis sur les pelouses de Saint James’s Park, on repose nos gambettes en admirant le lieu. Je préfère définitivement les jardins à l’anglaise : le fouillis organisé est plus reposant et on se croirait presque à la campagne. La nature est mise en valeur et les canards se tapent des barres !
 

16h15: De l’autre côté du parc, on prend le métro pour repasser à l’hôtel se reposer vite fait et changer de chaussures (note perso : ne pas hésiter à mettre des baskets directement plutôt que d’endurer les ballerines une demi-journée – Mode touriste ACTIVATED) mais d'abord, un arrêt par le Victoria&Albert Museum et sa galerie spécialisée dans le moyen-âge: gratuit et magnifique! Un must!

18h15: On our way to Oxford Street! On s’est contentés de déambuler tranquillement et je suis rentrée chez Boots, officiellement « juste pour voir », officieusement « pour dénicher du Soap & Glory ». Mission Accomplished, stay tuned !

22h30 : Après avoir dîné dans une pizzaria très sympa et longé Hyde Park, nous avons découvert de jolies maisonnettes aux façades bien fleuries. Retour à l'hôtel après ... s'être perdus! 

Dimanche, 9h30 : On voulait se lever tôt et puis en fait non. Fatigués, courbaturés, on a décidé de se lever plus tard et de prendre le temps de petit déjeuner. Comment vous dire ? J’en ai profité. Jus de pamplemousse, thé citron-gingembre, assiette salée, assiette sucrée et bol de fruits frais. Oui, j’ai réussi à tout manger. Après, j’ai douillé.

11h15 : Après le Check-out, direction la Tour de Londres ! Alors je ne sais pas vous mais quand je vois « tour » de Londres, je m’imagine une tour. Non ? En fait, c’est un CHATEAU. Oui, un château dans la city, entouré de buildings. Ça m’a pluuuuuuu ! (OUI c’était un endroit de torture, OUI c’était un lieu d’exécution MAIS ça m’a plu. Que voulez-vous ?). Je vous conseille de prendre l’audio guide (3£ pour les étudiants, 4£ pour les pleins tarifs) en plus de l’entrée (entre 21£ et 18.5£) car il donne plein d’anecdotes en plus des informations historiques. Les murs gravés par les prisonniers sont vraiment émouvants. Depuis les remparts de la "tour" de Londres, on a vu le London's Tower Bridge s'ouvrir. Pareil, ça semble tout con dit comme ça mais c'était quand même particulier à voir. Je l'ai même filmé. Ouai, quand je vous dit que je suis en mode grosse touriste je ne rigole pas. Je crois même que j'étais le cliché du touriste: basket, sourire niais, le reflex prêt à être dégainé et le plaisir d'être exactement là où j'étais (parce que oui, c'est surtout ça être un touriste au final...).



15h: Vous vous doutez qu'avec ce que j'avais dévoré le matin, je n'avais pas envie de déjeuner (mais alors pas DU TOUT). L'homme voulait découvrir la City, on s'est promenés et on a fini par tomber nez-à-nez avec le suppositoire géant qu'eux surnomment joliment London's Egg. Je rigole mais en vrai c'est impressionnant, la base de l'immeuble étant plus étroite que le centre!

17h30: Après avoir remonté Oxford Street pour que l'homme puisse chasser à coup de pounds un burger pour son estomac, nous nous sommes installés dans Hyde Park. On s'est remis en route par les petites rues de la veille parce que je voulais absolument prendre en photo les façades des maisons.


19h: Départ de l'hôtel vers la gare Saint-Pancras. Arrêt par Mark&Spencer pour faire le plein de victuailles pour le trajet: j'ai beaucoup aimé le smoothie poire William - framboise (délicieux!) et la barquette de fruits: fraises, framboises, mûres, myrtilles et nectarines. Le pied! Un peu de tristesse et beaucoup de souvenirs plus tard, je suis de retour à Paris et je n'ai qu'une hâte: y retourner!
Suivez-moi sur Hellocoton

-La prochaine fois que j'irai-

- J'irai plus longtemps: au moins 3-4 jours. Moins c'est un poil frustrant et assez fatigant parce qu'on s'impose un certain rythme (ce qui par ailleurs n'était pas si désagréable).
- Je ferai une demi-journée de shopping parce que là, j'ai dû me prendre quelque chose comme 1h en tout, pour une beauty addict, c'est pas mé-ga-cool.
- J'irai voir un peu la Tate Britain et même Stonehenge, je ferai la cathédrale Saint Paul pour y admirer la vue sur Londres depuis son toit.
- Je voudrais manger indien!


C'était un super cadeau d'anniversaire qui tombait pile au bon moment.
A venir: quelques photos et ce que j'ai ramené de Londres.

Stay Tuned !


Share:

3 commentaires

  1. Hello.
    En bonne accro à Londres (y aillant travaillé) j'y vais très régulièrement et j'ai un petit tips pour payer l’hôtel + petits déj + train moins chère.
    Rien de bien fou, juste les forfait week-end Londres avec Go Voyage.
    A acheter en avance de préférence même si au dernier moment on trouve de bons deals.
    Comme ils proposent beaucoup d’hôtels différents il est bon d'avoir le site Trip Advisor ouvert à coté histoire d'éviter les mauvaises surprises à l'arrivée.

    Sinon comme exemple, l'année dernière 3 jours + 2 nuits dans un hôtel 2étoiles donnant sur Hyde Park <3, petits déjeunés buffet inclu + AR inclus en Eurostar + frais de dossier, j'en ai eu pour 392€ pour deux!! Le pied!!! ;)
    En espérant que cela puisse t'aider à y retourner ^^

    Des Kissus
    Millie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info, je garde ca bien en tête! ;)

      Supprimer
  2. Pour tous ceux qui souhaitent visiter Londres, vous pouvez aussi télécharger l’application Whym sur vos téléphones !

    Elle vous permet de réserver en dernière minute à des prix très intéressants (par exemple Madame Tussaud pour £21, St Paul pour £8.95, la tour de Londres à £14.80, Westminster à £13, Harry Potter, la London Eye, des tours en vélo et plein d’autres encore …).

    Bien pratique en tout cas puis ca permet d’économiser pas mal !
    https://getwhym.com/cities

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir pris le temps de me laisser un message !

© Les Astuces de Margaux | All rights reserved.
Blogger Template Designed by pipdig