jeudi 3 avril 2014

Se reprendre en main #1 | alimentation, sport, santé

 
Je vous retrouve aujourd'hui avec un nouvel article orienté bien-être et lifestyle. J'avais vraiment très envie de vous parler de cet aspect important de ma vie depuis longtemps mais je n'osais pas trop faire le grand pas. Je vais commencer par poser les bases...

Je ne me suis pas préoccupée pendant très longtemps de mon physique tout simplement parce que ça ne m'intéressait pas particulièrement et surtout que je n'avais pas de "problème": j'étais bien dans mes baskets grâce aux sports que je pratiquais à haut niveau depuis mon enfance (GRS, samba, pilates, modern jazz) qui brûlaient tout ce que je mangeais et me rendaient tonique...

Avant d'aller plus loin, je souhaite tout de suite arrêter celles qui se disent que je vais faire l'apologie de la minceur. Sûrement pas. Ce dont je veux parler c'est de mon mode de vie que j'ai assaini et des conséquences que ça a eu sur mon corps et même mon humeur. Le plus dur est de trouver la motivation et je me suis dit qu'un petit billet pouvait peut-être changer la donne pour certaines d'entre vous qui ont encore du mal à se lancer. L'important c'est de se sentir bien dans sa peau, quelque soit sa taille, son poids, ses courbes ou encore leur absence et de toutes façons être mince (ou le devenir) en mettant sa santé en danger, je trouve ça idiot: être en bonne santé, c'est un premier pas vers la beauté.


Donc, je continue... 
Puis, j'ai passé mon bac, je suis partie en prépa et j'ai arrêté le sport. J'étais fatiguée et je pensais que je n'avais pas le temps pour ça, que je le ferai, mais plus tard -ce terme est le plus démotivant qui soit-. Trois ans sont passés et en entrant en école de commerce, je n'ai pas plus repris le sport que les années précédentes. Dans le même temps, je suis partie de chez mes parents où les repas sains et équilibrés étaient plutôt la norme et j'ai emménagé avec mon copain plutôt décomplexé niveau alimentation (il peut tout manger sans rien prendre -ou presque-). Ce combo m'a fait prendre plusieurs kilos et surtout je me suis ramollie. Et puis j'ai commencé à avoir mal au dos, à m’essouffler vite, à être malade régulièrement, à avoir mal au ventre systématiquement après les repas, à être fatiguée tout le temps et enfin, à déprimer. 

Un an a passé et je me suis penchée plus ou moins consciemment au début sur l'origine de mon mal-être (tant physique que psychologique). J'ai naturellement mis en place un rééquilibrage alimentaire et j'ai trouvé des recettes qui me plaisent. Attention, je ne suis pas au régime, j'ai décidé de manger sain... Aujourd'hui, il me serait impossible de manger comme avant plus de quelques jours: au bout d'un moment, ça me manque! Je ne suis pas non plus une "intégriste" de la healthy food si ma famille fait un barbecue avec côte de bœuf, j'en mange avec plaisir: c'est un moment de partage, autour d'un repas pris en famille, avec une viande de très bonne qualité, il faut savoir rester flexible. Je me rends compte en écrivant ce billet qu'il est très dur de vous faire comprendre le chemin que j'ai parcouru parce qu'il est tortueux et qu'il m'est personnel.

La maladie de ma mère a probablement déclenché toute cette réflexion chez moi. Je me suis rendue compte que même avec un mode de vie plutôt sain, on peut être touché par les cancers (oui, j'étais assez naïve). C'est la raison pour laquelle vous me voyez de plus en plus présenter des cosmétiques naturels ou même biologiques: ce n'est pas parce que les produits toxiques/irritants/cancérigènes ne sont présents qu'en faibles quantités qu'ils n'ont pas d'impact sur le long terme. Et de toutes façons, mieux vaut prévenir que guérir, n'est ce pas?


J'ai donc commencé à me pencher sur les compositions de mes produits en Septembre 2015. Comme vous le savez, j'ai arrêté les silicones dans mes produits capillaires. En même temps, je suis passé à une alimentation végétarienne et surtout je me suis sentie mieux. Adieu les maux de ventres après les repas, le teint brouillé, la fatigue et les maladies incessantes. Autre point positif? Les quatre petits kilos que j'avais pris sont partis d'eux-même et je suis revenue à mon poids habituel sans même m'en rendre compte.


Le problème c'est que je n'avais plus de muscles, j'étais molle. Je voulais retrouver ma tonicité, mon énergie. Je me suis motivée pour aller courir et sincèrement, ça a été l'enfer. Points de côté en 3 minutes, crampes dans les mollets en 5 minutes sans compter mon manque total de souffle et mes poumons en feu. Je me suis obstinée mais les trois séances suivantes ont été aussi dures sans compter que je n'avais fait aucun progrès et pris aucun plaisir. J'ai réalisé que j'avais vraiment perdu toute ma force, mon endurance et ça m'a mis un coup au moral. Par curiosité, j'ai regardé les applications de fitness sur mon téléphone et j'en ai téléchargé plusieurs dont une qui ne payait pas de mine: My Daily Workout (sur windows phone, je ne sais pas si vous pouvez la retrouver sur Iphone ou sous Android..?). Et depuis, je me suis entraînée un jour sur deux sans faillir 30 minutes. Je ne vais pas vous mentir: ça n'a pas été facile mais c'était plus supportable que de courir et les courbatures ne m'ont pas stoppée dans mon élan.


Aujourd'hui, je mange plus sainement, je suis actrice de ma santé en triant mes cosmétiques, je fais de l'exercice tous les jours (et ça me plaît, je ne louperai pour rien au monde ma séance quotidienne!), je n'ai plus mal au ventre, je dors mieux, j'ai moins mal au dos et surtout, je suis très fière de moi. En conclusion, la clef de la réussite, c'est de trouver la motivation pour effectuer ces changements. Personne ne pourra le faire à votre place, ça ne tient qu'à vous. Ça sera difficile, ça vous prendra du temps, vous serez tentées de laisser tomber mais je vous promets que ça en vaut la peine.

Voir plus :
Comment trouver la motivation de changer ? Se motiver pour se reprendre en main et atteindre ses objectifs ?
4 bonnes raisons de faire du sport


Share:

6 commentaires

  1. Bonjour Margaux! Très sympa comme article, je m'y retrouve parfaitement !
    J'ai moi aussi eu l'envie de me prendre en main et d'effectuer un équilibrage alimentaire il y a un an. En cause : le ventre gonflé après chaque repas, se sentir molle et fatiguée... J'ai lu le livre du Docteur Delabos (mincir en beauté), sa méthode est basée sur la chrono-nutrition. N'ayant pas besoin d'un réel régime, car il n'a jamais était question pour moi non plus de perdre absolument du poids mais simplement de me sentir mieux je me suis inspirée de certains principes du bouquin pour commencer mon rééquilibrage alimentaire (moins de pains et féculents, plus de viande et légumes, des repas variées, respecter des horaires pour les repas et s'autoriser un gouter etc...) bref j'ai adapté selon mes besoins et ma silhouette s'est affinée doucement sans que je m'en rende compte (c'est en ayant eu des compliments lors des fêtes de fin d'année de l'année dernière que je m'en suis réellement rendue compte, et en effet moi qui était entre la taille 38 / 36, je suis passée à un vrai 36). Et cela n'allait pas sans une activité physique : natation et 1h de gym par semaine avec la fac + footing à volonté et selon les envies. C'est peut être la seule différence avec ton article, concernant la course, j'y trouve énormément de satisfaction physique mais surtout psychologique! ça remonte le moral instantanément !
    Comme tu le dis très bien il faut savoir rester flexible, il y a des périodes de quelques semaines ou lors d'un changement de saison où rien ne fonctionne et on se sent mal mais en persévérant et avec un peu de patience ça paye! Voilà pour ce qui est de mon expérience.
    Je ne peux que t'encourager à continuer sur ta lancée, et entretenir ta motivation !! je serais ravie de lire d'autres post de ce genre ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pour but de me mettre à courir: déjà parce que c'est gratuit, ensuite car c'est praticable presque partout et surtout parce que j'ai effectivement entendu dire que l'on se sent particulièrement bien après une séance de running avec un peu d'entraînement. Ceci dit, je ne veux surtout pas que cela devienne une torture, or, mes premiers entraînements étaient vraiment douloureux. J'ai compris que je manque de muscle pour être capable d'effectuer un tel effort pendant plus de 10 minutes, c'est pourquoi je me suis d'abord lancée dans un programme -personnel- de re-musculation, j'ai appris à apprécier le renforcement musculaire, le stretching aussi et surtout je tiens beaucoup plus longtemps qu'au début les positions de gainages. Je découvre le hatha yoga, à mon rythme et surtout je maintiens une activité physique quotidienne minimum (aller en cours à vélo, 1h de yoga, 1h de stretching+gainage...).
      L'activité physique me semble vraiment bénéfique aussi bien physiquement que mentalement, j'ai donc hâte de me sentir capable de re-courir et je te tiens au courant! Merci pour tes encouragements et je te tiendrai au courant! :)

      Supprimer
  2. Je tends également beaucoup vers ce mode de vie en ce moment, c'est vrai qu'on se sent tellement mieux ensuite! Si tu as l'envie de nous faire partager un peu de tout cela dans d'autres posts ou même des vidéos, je serais ravie d'en apprendre davantage ou d'avoir tes idées menus etc.... ça m'intéresse! Merci pour cet article très instructif en tout cas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! Ca me fait plaisir si ça t'a été utile :)
      Je veux bien donner des idées de repas mais je reste étudiante et débutante en cuisine, seulement, je suis clairement passé de "viande-ou-poisson à chaque repas" à "légumes-légumineuses-céréales" à chaque repas. Je peux simplement aider de ce point de vue, je ne suis pas une pro (loin de là) de la cuisine mais je me suis libérée des conventions alimentaires en tous cas (et on me dit que c'est bon, donc...) :D

      Supprimer
  3. J'ai repris activement le sport depuis 2 semaines et c'est vrai que c'est difficile mais ça fait tout de même beaucoup de bien. Je vais commencer à assainir ma nourriture aussi. Merci pour cet article, il est top!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, je suis ravie qu'il te plaise!
      Le sport rend bizarrement fier de soi, après l'effort, on se sent puissant: parce qu'on a réussi, parce qu'on voit ses progrès et parce qu'on sait qu'on a fait quelque chose de bien pour notre santé. J'ai pas loupé une seule séance de mon sport quotidien depuis que je m'y suis mise et je vois déjà beaucoup de changements.

      Continue et félicitations!

      Supprimer

Merci d'avoir pris le temps de me laisser un message !

© Les Astuces de Margaux | All rights reserved.
Blogger Template Designed by pipdig